Pose drainante sur gravillons de dalles en pierre naturelle et grès cérame

Attention : en cas de doute ou d'interrogation quelconque lors de la pose ou l'entretien de nos produits, nous vous dissuadons d'y procéder par vous-même et vous recommandons fortement d'avoir recours aux services d'un professionnel, ce en raison de la technicité particulière que cela peut requérir. Ne pas agir de la sorte peut altérer définitivement les produits, aussi bien esthétiquement que sur les propriétés techniques.

La pose de dallage en pierre naturelle à l'extérieur (terrasse, chemin...etc) avec la technique de la pose drainante sur gravillons présente 3 principaux avantages : 

- Elle permet une mise en œuvre rapide (pas de séchage du support)
- Elle est économique
- Elle est respecte l'environnement. Son action drainante permet à une partie de l'eau de pluie de redescendre directement dans le sol. 

Ce type de pose est particulièrement adapté pour les régions avec une forte pluviométrie et/ou d'importants cycles de gel/dégel.

Avant de débuter la pose

Quelle que soit la technique de pose choisie, il convient de respecter les étapes listées ci-dessous avant de débuter la pose de revêtement en pierre naturelle. Une bonne préparation du chantier conditionnera la réussite de la pose, cela n’est donc jamais du temps de perdu.

- Vérifier que le produit livré est conforme. Ne jamais poser un produit en ayant un doute sur sa conformité, cela rendrait impossible l’échange (produit posé = produit accepté).

- Réfléchir à l’avance au calepinage/plan de pose. Cela permet d’anticiper le positionnement des découpes et d’éviter d’avoir des découpes inesthétiques (par exemple : une morceau de 5 cm de large).

- Mélanger les dalles. Il faut sortir les dalles des caisses de manière aléatoire. S’il y a plusieurs caisses, alors il faut également mélanger les dalles des différentes caisses. La pose à blanc permettra de s’assurer que le mélange de couleurs est bien homogène.

- Réaliser une pose à blanc. Cela permettra de valider le calepinage/plan de pose.

- Vérifier que le produit livré est conforme. Ne jamais poser un produit en ayant un doute sur sa conformité, cela rendrait impossible l’échange (produit posé = produit accepté).

- Réfléchir à l’avance au calepinage/plan de pose. Cela permet d’anticiper le positionnement des découpes et d’éviter d’avoir des découpes inesthétiques (par exemple : une morceau de 5 cm de large).

- Mélanger les dalles. Il faut sortir les dalles des caisses de manière aléatoire. S’il y a plusieurs caisses, alors il faut également mélanger les dalles des différentes caisses. La pose à blanc permettra de s’assurer que le mélange de couleurs est bien homogène.

- Réaliser une pose à blanc. Cela permettra de valider le calepinage/plan de pose.

Matériel et consommables

Matériel

- Compacteur
- Maillet en caoutchouc
- Niveau
- Mélangeur malaxeur ou une perceuse équipée d’une pale de malaxeur
- Truelle
- Peigne de 10mm cranté
- Raclette en caoutchouc

1- Préparation du support

La préparation du support est une étape préalable et indispensable à l’application de dalles en pierre naturelle. Un support en bon état et bien préparé va garantir la pérennité de votre dallage en pierre naturelle.

Important : Pour chaque étape de préparation du support et chaque couche, il faut veiller à ce qu'une pente de minimum 2% soit toujours respectée.

- Délimiter l'emplacement de la terrasse.

- Décaisser le sol d'une profondeur suffisante en tenant compte des épaisseurs des différentes couches (y compris les dalles).

- La construction doit être entourée d'un cadre suffisamment résistant et porteur.
Utiliser des bordures en pierre naturelle.

- Niveler le sol en matérialisant une pente d'au moins 2%.

- Installer un feutre géotextile résistant (type Plantex Gold) sur le sol.

- Mettre en place la couche de fondation constituées de concassé 30/40 mm sur une épaisseur minimum de 30 cm.

- Il faut compacter couche par couche afin d'éviter des affaissements futurs.

- Une fois la couche porteuse compactée, étaler une couche de 1 à 2 cm de gravier filtrant de grain 2/5 mm.

- Compacter en respectant la pente.

- Cette couche sert à renforcer la stabilité de la couche de fondation.

- Contrôler régulièrement l'épaisseur ainsi que la pente des différentes couches.

- Etaler 3 à 5 cm de concassé 4/6 mm puis égaliser à l'aide d'une règle afin d'obtenir une surface plane tout en respectant toujours la pente d'au moins 2%.

- Rectifier les éventuelles irrégularités de surface à l'aide d'une lisseuse.

Attention : il ne sera plus possible de rattraper le niveau une fois les dalles collées.

2- Collage des dalles

Attention : il est impératif d’utiliser une colle blanche spéciale pierre naturelle, fibrée et contenant du trass. Ce type de colle permet d'assurer une pose durable et réduit le risque de décolorations et d'efflorescences.

IMPORTANT

- Les dosages et les méthodes de préparation peuvent varier d’une colle à une autre. Toujours consulter la fiche technique de la colle avant de réaliser le mélange.

- Préparer à l’aide du seau doseur la quantité d’eau nécessaire pour le mélange. Verser l’eau dans le seau mélangeur. Ajouter ensuite la quantité de colle nécessaire dans le seau mélangeur.

Malaxer à l’aide d’un mélangeur malaxeur ou d’une perceuse équipée d’une pale de malaxeur jusqu’à obtenir une consistance homogène et sans grumeau.

Laisser reposer le mélange 3 à 5 minutes, puis malaxer à nouveau avant utilisation.

- La pose des dalles se fait en simple encollage.

- Appliquer une couche de contact sur le dos de la dalle avec le côté lisse du peigne.

- Puis appliquer une autre couche à l’aide du côté cranté du peigne.

- Disposer les dalles en respectant une largeur minimale de joint de 3 mm puis les marteler à l'aide d'un maillet en caoutchouc afin d’optimiser l’adhérence.

- Pendant la pose des dalles, utiliser des croisillons de la largeur de joint désirée si nécessaire. Certains préféreront faire une pose «à l’œil».

- Répéter l’opération en vérifiant systématiquement qu’un écartement régulier entre les dalles est maintenu.  Suivre le calepinage réalisé avant la pose.

- Il faut marcher sur les dalles au fur et à mesure de la pose afin de ne pas endommager la planéité et l'inclinaison de la couche de gravillons en surface.

- Respecter le temps de séchage préconisé dans la fiche technique de la colle utilisée (au moins 24h).

3- Réalisation des joints

La pose drainante sur gravillons de dalles en pierre naturelle et grès cérame implique d'utiliser un joint drainant. Nous recommandons le joint drainant Sopro Solitar F20 qui est un joint de qualité adapté pour les dalles de pierre naturelle et céramique ainsi que pour les pavés.

Attention :
- Prévoir la matérialisation de joints de fractionnement pour un remplissage avec le mastic silicone pour pierre naturelle de la même couleur que le joint drainant. Il sera mis en place à la toute fin du chantier.

- En cas d'utilisation de dalles en travertin, il faudra au préalable reboucher les trous en surface en utilisant le joint ciment Sopro FL (0,5 kg/m²).

IMPORTANT

- Les dosages et les méthodes de préparation peuvent varier d’un joint à un autre. Toujours consulter la fiche technique du joint avant de réaliser le mélange.

- Nettoyer la surface des dalles.

- Eliminer tous les résidus de colle ou éléments polluants des joints.

- Mettre en place un fond de joint dans les joints de fractionnement afin que le mastic silicone n'adhère pas sur trois faces.

- Mouiller la surface des dalles et la maintenir humide en permanence.

- Verser le joint drainant Sopro Solitar F20 sur le revêtement.

- Humidifier le joint drainant jusqu'à obtenir une consistance onctueuse.

- Etaler le joint à l'aide d'une raclette en caoutchouc.

Attention : maintenir en permanence les dalles humides lors de l'application.
Ne pas diriger le jet d'eau directement sur le joint.

- Retirer l'excédent de joint en utilisant la raclette en caoutchouc.

- Effectuer les éventuels rattrapages à l'aide d'une truelle puis essuyer avec une éponge humidifiée.

- Après 30 à 60 minutes, balayer la surface afin d'éliminer les traces de joint.

- Appliquer le mastic silicone dans les joints de fractionnement, pulvériser l'agent lissant puis le lisser.

- Il est possible de marcher sur la surface après 24 heures.
La surface est considérée comme pleinement sollicitable après 7 jours.

4- Traitement des dalles

- S’assurer de la parfaite propreté du dallage. S’il est sale, le nettoyer à l’aide d’une serpillère humide ou bien en passant un chiffon microfibre sur la surface.

- Appliquer le Traitement hydrofuge oléofuge recommandé en suivant la fiche technique du produit.

- Laisser sécher selon les recommandations de la fiche technique du produit de traitement.

Quels produits utiliser pour ma pierre naturelle ?

Pour simplifier votre expérience, nous avons associé à chacun de nos dallages en pierre naturelle les produits de pose et d'entretien adaptés.
Il suffit d'accéder à la partie "Conseils" du dallage qui vous intéresse.

Dans la fiche produit du dallage, cliquer sur Conseils

Toutes les recommandations de pose et d'entretien spécifiques au produit sont présentes

Notre sélection de dallages extérieurs en pierre naturelle