Comment poser du dallage en pierre naturelle et travertin ?

Attention : en cas de doute ou d'interrogation quelconque lors de la pose ou l'entretien de nos produits, nous vous dissuadons d'y procéder par vous-même et vous recommandons fortement d'avoir recours aux services d'un professionnel, ce en raison de la technicité particulière que cela peut requérir. Ne pas agir de la sorte peut altérer définitivement les produits, aussi bien esthétiquement que sur les propriétés techniques.

La pose de dallage en pierre naturelle et travertin est une étape essentielle pour assurer un rendu esthétique optimal ainsi qu’une durabilité maximale. Une pièce de vie ou une terrasse en pierre naturelle doit être réalisée de la meilleure des façons qui soit. Il s’agit d’un revêtement destiné à rester plusieurs années en place, et c’est lors de la pose que tout se joue !

S’il existe de multiples techniques de pose de dallages en pierre naturelle et travertin, toutes ne sont pas adaptées. Nous avons réalisé ce guide en concertation avec nos fournisseurs de produits de pose et de traitement ainsi qu’avec des artisans poseurs partenaires. Il s’agit ici des méthodes de pose les plus adaptées à la pierre naturelle, en tenant compte des normes en vigueur. 

Avant de débuter la pose

Quel que soit la technique de pose choisie, il convient de respecter les étapes listées ci-dessous avant de débuter la pose de revêtement en pierre naturelle. Une bonne préparation du chantier conditionnera la réussite de la pose, cela n’est donc jamais du temps de perdu.

- Vérifier que le produit livré est conforme. Ne jamais poser un produit en ayant un doute sur sa conformité, cela rendrait impossible l’échange (produit posé = produit accepté).

- Réfléchir à l’avance au calepinage/plan de pose. Cela permet d’anticiper le positionnement des découpes et d’éviter d’avoir des découpes inesthétiques (par exemple : une morceau de 5 cm de large).

- Mélanger les dalles. Il faut sortir les dalles des caisses de manière aléatoire. S’il y a plusieurs caisses, alors il faut également mélanger les dalles des différentes caisses. La pose à blanc permettra de s’assurer que le mélange de couleurs est bien homogène.

- Réaliser une pose à blanc. Cela permettra de valider le calepinage/plan de pose.

3 types de pose en fonction de votre projet  :

La pose drainante

Cet article est en cours de rédaction

La pose sur plot

Cet article est en cours de rédaction

Vous ne savez pas quelle technique de pose choisir ? Alors contactez-nous

La pose collée (double encollage)

La pose collée est le type de pose le plus répandu pour la mise en œuvre de dallages ou carrelages en pierre naturelle. Elle convient parfaitement aux dallages dont les épaisseurs sont relativement faibles comme par exemple le travertin en 12 ou 15 mm. Cette technique est adaptée pour la pose de pierre naturelle et travertin à l’intérieur et à l’extérieur. Si la pose collée parait relativement simple, il est essentiel de respecter un certain de nombre de conditions afin de garantir la durabilité de votre sol en pierre naturelle. Nos experts vous dévoilent tous les conseils pour une pose de pierre naturelle en toute sérénité.

Matériel et consommables

Matériel

- Maillet en caoutchouc
- Niveau
- Mélangeur malaxeur ou une perceuse équipée d’une pale de malaxeur
- Truelle
- Peigne de 10mm cranté
- Seau mélangeur
- Seau doseur
- Platoir éponge
- Platoir à joint
- Rouleau pour le primaire d’accrochage

1- Préparation du support

La préparation du support est une étape préalable et indispensable à l’application de dalles en pierre naturelle. Un support en bon état et bien préparé va garantir la pérennité de votre dallage en pierre naturelle.

Notion générale : Le support doit être propre, sec, plan, porteur et exempt de toute substance pouvant entraver l'adhérence.

A/ En intérieur

Dans le cas où la pierre naturelle est posée dans une pièce humide tout en étant exposée à des projections d'eau, il est impératif de réaliser une imperméabilisation.

Chape ciment (liquide ou traditionnelle)

Prérequis :

- Séchage de 4 semaines, test CM avec un taux d’humidité inférieur à 2%
- Ponçage de la surface
- Respect des joints de fractionnement
- Si chauffage au sol : mis en route après 21 jours, mise en chauffe effectuée

1- Application du primaire d’accrochage Sopro GD 749

Ce primaire d’accrochage pour supports absorbants s’applique avec un rouleau.
La consommation est de 150g/m². Le temps de séchage est de 10 minutes sur une chape ciment.

Fiche technique (avec guide de pose) à télécharger sur la fiche produit du Sopro GD 749


2- Installation de la natte Sopro WEV 579

Il s’agit d’un non-tissé fibré polyester renforcé. Cette natte est destinée à neutraliser les tensions provenant d’un retrait, de fissures capillaires ou de déformations du support. Ainsi, ces tensions ne sont pas transmises au dallage en pierre naturelle et même en cas de mouvement du support, le revêtement sera préservé.

La natte doit être collée sur le support préalablement imprégné de primaire d’accrochage. Le collage se fait à l’aide d’un peigne de 4 mm et de la même colle qui sera utilisée pour la pose du dallage : la Sopro SFF 776

Fiche technique (avec guide de pose) à télécharger sur la fiche produit du Sopro WEV 579

Chape anhydrite

Prérequis :

- Test CM avec un taux d’humidité inférieur à 0,5% (inférieur à 0,3% si chauffage au sol)
- Ponçage de la surface
- Si chauffage au sol : mis en route après 7 jours, mise en chauffe effectuée
- Respect des joints de fractionnement

1- Application du primaire d’accrochage Sopro GD 749

Ce primaire d’accrochage pour supports absorbants s’applique avec un rouleau.
La consommation est de 150g/m². Le temps de séchage est de 12 heures sur une chape anhydrite.

Fiche technique (avec guide de pose) à télécharger sur la fiche produit du Sopro GD 749


2- Installation de la natte Sopro WEV 579

Il s’agit d’un non-tissé fibré polyester renforcé. Cette natte est destinée à neutraliser les tensions provenant d’un retrait, de fissures capillaires ou de déformations du support. Ainsi, ces tensions ne sont pas transmises au dallage en pierre naturelle et même en cas de mouvement du support, le revêtement sera préservé.

La natte doit être collée sur le support préalablement imprégné de primaire d’accrochage. Le collage se fait à l’aide d’un peigne de 4 mm et de la même colle qui sera utilisée pour la pose du dallage : la Sopro SFF 776

Fiche technique (avec guide de pose) à télécharger sur la fiche produit du Sopro WEV 579

Ancien revêtement (carrelage, pierre, dalles pvc, résidus de colle)

Prérequis :

Il est primordial de s’assurer que l’ancien revêtement est en parfait état. Il faut être vigilant aux carreaux décollés, joints fissurés…etc. 

Attention : Si le revêtement présente trop de dégradations, il conviendra alors de le retirer afin de partir sur une base saine. 

1- Application du primaire d’accrochage Sopro HPS 673

Ce primaire d’accrochage pour supports non absorbants s’applique avec un rouleau.
La consommation est de 150g/m². Le temps de séchage est de 2 heures.

Fiche technique (avec guide de pose) à télécharger sur la fiche produit du Sopro HPS 673


2- Installation de la natte Sopro WEV 579

Il s’agit d’un non-tissé fibré polyester renforcé. Cette natte est destinée à neutraliser les tensions provenant d’un retrait, de fissures capillaires ou de déformations du support. Ainsi, ces tensions ne sont pas transmises au dallage en pierre naturelle et même en cas de mouvement du support, le revêtement sera préservé.

La natte doit être collée sur le support préalablement imprégné de primaire d’accrochage. Le collage se fait à l’aide d’un peigne de 4 mm et de la même colle qui sera utilisée pour la pose du dallage : la Sopro SFF 776

Fiche technique (avec guide de pose) à télécharger sur la fiche produit du Sopro WEV 579

Bois (OSB, vieux plancher, CTBX)

Prérequis :

Il est primordial de vérifier la bonne tenue du support en placer et de le revisser si nécessaire.

1- Application du primaire d’accrochage Sopro HPS 673

Ce primaire d’accrochage pour supports non absorbants s’applique avec un rouleau.
La consommation est de 150g/m². Le temps de séchage est de 2 heures.

Fiche technique (avec guide de pose) à télécharger sur la fiche produit du Sopro HPS 673


2- Installation de la natte Sopro NDP 21371

Cette natte de dissociation va neutraliser les tensions dues à la déformation du support en bois. Ainsi, ces tensions ne sont pas transmises au dallage en pierre naturelle et même en cas de mouvement du support, le revêtement sera préservé.

La natte doit être collée sur le support préalablement imprégné de primaire d’accrochage. Le collage se fait à l’aide d’un peigne de 6 mm et de la même colle qui sera utilisée pour la pose du dallage : la Sopro SFF 776

Fiche technique (avec guide de pose) à télécharger sur la fiche produit du Sopro NDP 21371

B/ En extérieur

Pour une pose en extérieur, il est impératif d'avoir matérialisé une pente de minimum 2% afin d'assurer un parfait écoulement des eaux. Si cette pente n'existe pas, alors il faudra réaliser un ragréage.

Dalle béton nue et neuve

Prérequis :

Afin d’assurer la pérennité de l’installation, une dalle béton neuve, en raison de son retrait, doit avoir eu au moins 3 mois de séchage avant de poser le dallage en pierre naturelle.
Il est également primordial d’avoir matérialisé des joints de dilatation à raison de 1 tous les 25 m² ou 5 mL.

1- Application du primaire d’accrochage Sopro GD 749

Ce primaire d’accrochage pour supports absorbants s’applique avec un rouleau.
La consommation est de 150g/m². Le temps de séchage est de 10 minutes sur une dalle béton.

Fiche technique (avec guide de pose) à télécharger sur la fiche produit du Sopro GD 749

2- Application de l’enduit ciment flexible Sopro DSF 523

Cette étanchéité liquide permet d’éviter la formation d’efflorescences sur le revêtement en pierre naturelle. Le produit s’applique en 2 couches avec un peigne de 4 mm. Il faut étaler l’enduit avec le côté denté du peigne puis réaliser un lissage avec le côté droit du peigne.
La consommation est de 3 kg/m². Le temps de séchage est d’environ 4 heures par couche. Pour en savoir plus, consulter notre guide.

Fiche technique (avec guide de pose) à télécharger sur la fiche produit du Sopro DSF 523

Dalle béton nue et ancienne

Prérequis :

Il convient de vérifier l’état global de la dalle existante. Si elle présente des fissures, alors il sera nécessaire d’appliquer une natte désolidarisante afin de protéger le revêtement en pierre naturelle dans le temps.

1- Application du primaire d’accrochage Sopro GD 749

Ce primaire d’accrochage pour supports absorbants s’applique avec un rouleau.
La consommation est de 150g/m². Le temps de séchage est de 10 minutes sur une dalle béton.

Fiche technique (avec guide de pose) à télécharger sur la fiche produit du Sopro GD 749

2- Installation de la natte Sopro AEB PLUS 639 (uniquement si la dalle présente des fissures)

Cette natte va neutraliser les tensions dues aux fissures déjà formées par les mouvements de la dalle béton. Ainsi, le dallage en pierre naturelle est désolidarisé de la dalle béton et ne subira pas les tensions causées par celle-ci.

La natte doit être collée sur le support préalablement imprégné de primaire d’accrochage. Le collage se fait à l’aide d’un peigne de 4 mm et de la même colle qui sera utilisée pour la pose du dallage : la Sopro SFF 776. Les jonctions peuvent se faire en superposant les rouleaux ou bien en utilisant les bandes Sopro AEB 641.

Fiche technique (avec guide de pose) à télécharger sur la fiche produit du Sopro AEB PLUS 639

3- Application de l’enduit ciment flexible Sopro DSF 523 (uniquement si la dalle ne présente pas des fissures)

Cette étanchéité liquide permet d’éviter la formation d’efflorescences sur le revêtement en pierre naturelle. Le produit s’applique en 2 couches avec un peigne de 4 mm. Il faut étaler l’enduit avec le côté denté du peigne puis réaliser un lissage avec le côté droit du peigne.
La consommation est de 3 kg/m². Le temps de séchage est d’environ 4 heures par couche. Pour en savoir plus, consulter notre guide.

Fiche technique (avec guide de pose) à télécharger sur la fiche produit du Sopro DSF 523

Dalle béton ancienne avec revêtement en bon état

Prérequis :

Il est primordial de s’assurer que l’ancien revêtement soit en parfait état. Il faudra être vigilant aux carreaux décollés, joints fissurés…etc.
Si le revêtement présente trop de dégradations, alors il faut le retirer afin de partir sur une base saine. 

1- Application du primaire d’accrochage Sopro HPS 673

Ce primaire d’accrochage pour supports non absorbants s’applique avec un rouleau.
La consommation est de 150g/m². Le temps de séchage est de 2 heures.

Fiche technique (avec guide de pose) à télécharger sur la fiche produit du Sopro HPS 673

2- Installation de la natte Sopro AEB PLUS 639

Cette natte va désolidariser l’ancien revêtement du nouveau dallage en pierre naturelle. Ainsi, ce dernier ne subira pas les tensions causées par la dalle et l’ancien revêtement.

La natte doit être collée sur le revêtement préalablement imprégné de primaire d’accrochage. Le collage se fait à l’aide d’un peigne de 4 mm et de la même colle qui sera utilisée pour la pose du dallage : la Sopro SFF 776. Les jonctions peuvent se faire en superposant les rouleaux ou bien en utilisant les bandes Sopro AEB 641.

Fiche technique (avec guide de pose) à télécharger sur la fiche produit du Sopro AEB PLUS 639

Dalle béton ancienne avec revêtement en mauvais état

1- Dépose de l’ancien revêtement

L’ancien revêtement n’étant pas dans un état permettant de coller le dallage en pierre naturelle directement dessus, il faut le retirer. Il est ensuite nécessaire de réaliser un ponçage de la dalle afin de la rendre plus lisse et de supprimer les résidus de colle restants.
Une fois la dalle à nu, vérifier son état général. Si des fissures sont visibles, suivre le processus Dalle béton nue et ancienne. Si l’état est convenable, passer à l'application du primaire d'accrochage.

2- Application du primaire d’accrochage Sopro GD 749

Ce primaire d’accrochage pour supports absorbants s’applique avec un rouleau.
La consommation est de 150g/m². Le temps de séchage est de 10 minutes sur une dalle béton.

Fiche technique (avec guide de pose) à télécharger sur la fiche produit du Sopro GD 749


3- Application de l’enduit ciment flexible Sopro DSF 523

Cette étanchéité liquide permet d’éviter la formation d’efflorescences sur le revêtement en pierre naturelle. Le produit s’applique en 2 couches avec un peigne de 4 mm. Il faut étaler l’enduit avec le côté denté du peigne puis réaliser un lissage avec le côté droit du peigne.
La consommation est de 3 kg/m². Le temps de séchage est d’environ 4 heures par couche. Pour en savoir plus, consulter notre guide.

Fiche technique (avec guide de pose) à télécharger sur la fiche produit du Sopro DSF 523

2- Collage des dalles en pierre naturelle ou travertin

Attention : il est impératif d’utiliser une colle blanche spéciale pierre naturelle, fibrée et contenant du trass.

- Préparer à l’aide du seau doseur la quantité d’eau nécessaire pour le mélange. Verser l’eau dans le seau mélangeur. Ajouter ensuite la quantité de colle nécessaire dans le seau mélangeur.
Malaxer à l’aide d’un mélangeur malaxeur ou d’une perceuse équipée d’une pale de malaxeur jusqu’à obtenir une consistance homogène et sans grumeau.
Laisser reposer le mélange 3 à 5 minutes, puis malaxer à nouveau avant utilisation.

IMPORTANT

- Les dosages et les méthodes de préparation peuvent varier d’une colle à une autre. Toujours consulter la fiche technique de la colle avant de réaliser le mélange.

- Verser une partie de la colle au sol sur une surface de 1 à 2 m² afin de pouvoir l’étaler tout en évitant de la piétiner. Etaler à l’aide du côté cranté du peigne.

- Prendre une dalle, enduire l’envers de cette dalle avec le côté lisse du peigne. On appelle cette opération le «beurrage».

- Poser la dalle sur les sillons de colle formés au sol, puis la tapoter délicatement avec un maillet en caoutchouc afin d’optimiser l’adhérence.

- Vérifier la planéité de la dalle et la corriger si nécessaire à l’aide du maillet. Si la différence de niveau est trop importante alors il faut ajouter ou enlever de la colle.

- Répéter l’opération en vérifiant systématiquement qu’un écartement régulier entre les dalles est maintenu.  Suivre le calepinage réalisé avant la pose.

- Pendant la pose des dalles, utiliser des croisillons de la largeur de joint désirée si nécessaire. Certains préféreront faire une pose «à l’œil».

- Respecter le temps de séchage préconisé dans la fiche technique de la colle utilisée.

3- Réalisation des joints du dallage en pierre naturelle ou travertin

Attention : prévoir la matérialisation de joints de fractionnement pour un remplissage avec le mastic silicone pour pierre naturelle de la même couleur que le joint ciment. Il sera mis en place à la toute fin du chantier.

- Préparer à l’aide du seau doseur la quantité d’eau nécessaire pour le mélange. Verser l’eau dans le seau mélangeur. Ajouter ensuite la quantité de joint nécessaire dans le seau mélangeur.

Malaxer à l’aide d’un mélangeur malaxeur ou d’une perceuse équipée d’une pale de malaxeur jusqu’à obtenir une consistance homogène et sans grumeau.
Laisser reposer le mélange 3 à 5 minutes, puis malaxer à nouveau avant utilisation.

IMPORTANT

- Les dosages et les méthodes de préparation peuvent varier d’un joint à un autre. Toujours consulter la fiche technique du joint avant de réaliser le mélange.

Conseil : Il est recommandé de travailler par petites surfaces.

- Humidifier la pierre à l’aide du platoir éponge avant la réalisation des joints.

- Déposer le mélange de joint sur la dalle de pierre à l’aide d’une truelle.

- Faire « rentrer » le joint à l’aide du platoir à joint, de façon à remplir les joints du dallage. Le mouvement doit être fait diagonalement par rapport au joint.

IMPORTANT

- Pour la pose d’un dallage en travertin (ou d’une autre pierre à trou), lors de la réalisation des joints, il faudra également reboucher les trous en surface du dallage. Pour cela, il est impératif d’utilise un mortier joint à grain fin.

- A l’aide du platoir éponge humidifié (à l’eau claire), réaliser l’émulsion du joint en faisant des mouvements circulaires. Réaliser cette opération sur la surface de la pierre également dans le cas d’un travertin.

Attention : ne pas travailler parallèlement au joint, au risque de le creuser.

- Pendant que le joint n’a pas encore durci, faire les rattrapages si nécessaire.

- Après l’application, quand le joint commence à sécher (à « tirer »), enlever par petits mouvements l’excédent à l’aide du platoir éponge humidifié (à l’eau claire). Il est nécessaire de nettoyer le platoir éponge après chaque passage sur la pierre.

- Une fois que le joint commence à bien durcir (quand il ne colle plus au doigt), il faut réaliser le nettoyage fin de chantier.

- Appliquer à l'aide du platoir éponge le Nettoyant fin de chantier recommandé en suivant les dosages indiqués dans la fiche technique du produit.

- Laisser agir le produit 10 à 15 minutes en frottant légèrement avec le platoir éponge.

- Rincer plusieurs fois à l’eau claire afin d’obtenir une surface totalement propre.

Conseil : il préconisé d’utiliser un aspirateur extracteur d’eau pour enlever l’eau plus efficacement.

- Laisser sécher 12 à 24h.

- Passer un chiffon microfibre sur l’ensemble de la surface en pierre afin de s’assurer qu’aucun voile blanchâtre de joint ne reste sur les dalles.

- Laisser sécher au moins 2 jours en aérant la pièce s’il s’agit d’une pose en intérieur.

4- Traitement hydrofuge oléofuge de la pierre naturelle ou travertin

- S’assurer de la parfaite propreté du dallage. S’il est sale, le nettoyer à l’aide d’une serpillère humide ou bien en passant un chiffon microfibre sur la surface.

- Appliquer le Traitement hydrofuge oléofuge recommandé en suivant la fiche technique du produit.

- Laisser sécher selon les recommandations de la fiche technique du produit de traitement.

La pose drainante

Cet article est en cours de rédaction. Pour plus d'informations, contactez-nous

La pose sur plot

Cet article est en cours de rédaction. Pour plus d'informations, contactez-nous

Quels produits utiliser pour ma pierre naturelle ?

Pour simplifier votre expérience, nous avons associé à chacun de nos dallages en pierre naturelle les produits de pose et d'entretien adaptés.
Il suffit d'accéder à la partie "Conseils" du dallage qui vous intéresse.

Dans la fiche produit du dallage, cliquer sur Conseils

Toutes les recommandations de pose et d'entretien spécifiques au produit sont présentes

Notre sélection de dallages en pierre naturelle et travertin